Forum de la guilde RP Le Talandra, Navire marchand des mers d'Azeroth, sur le serveur Kirin Tor du MMORPG World of Wacraft.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Porté par la vengeance

Aller en bas 
AuteurMessage
Soltern
Matelot
Matelot
avatar

Messages : 44

Feuille de personnage
Classe: Démoniste
Sexe: Homme
Peuple: Humain

MessageSujet: Porté par la vengeance   Jeu 2 Aoû - 4:16

Eyaell, petite soeur,

Je suis dans le nord de Kalimdor pour l'instant. Comme tu le sais, je suis parti avec Chromatica, et nous sommes allés voir quelques contacts. Par la suite, nous avons discuté d'un plan. Elle est partie en Arathi pour commencer à rassembler des informations sur le Scripophile, un des quatre dirigeants de l'organisation du Chapelier Noir, pendant que je me mets à la recherche de la piste du Sigilophiliste.

J'ai eu une vie assez rude ces derniers jours. J'étais sur un bateau où les gens ont finis par me poser trop de questions. J'ai dû me débarrasser d'eux. Les marins supportent peu les gens de mon genre, même quand on dépense une fortune pour acheter leurs services. Au moins, j'ai récupéré cet or. J'ai dû couler le bâteau, il gît quelque part sur la côte est de Kalimdor. Par chance, j'en sais assez pour me déplacer rapidement sans me faire repérer. L'avantage d'avoir travaillé dans la paperasserie : Mes informations sont encore assez fiables sur certaines positions à éviter.

Malheureusement, une patrouille d'orcs m'a pris en chasse pendant trois jours. J'ai réussi à leur échapper en les dirigeant vers un groupe d'elfes qui s'est lui-même mis à ma recherche. Apparemment, je suis toujours autant aimé en Orneval ! J'ai escaladé une montagne et je voyage sur les sommets. Je progresse plus lentement que si je passais par en bas, mais plus sûrement : J'évite "alliés" comme ennemis ainsi. C'est un poil plus risqué également. Au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, j'avais perdu du muscle ces derniers mois : Ils sont regagnés, je puis te l'assurer. Les muscles de mes bras et de mes jambes sont pareils à du bois.

Mais je suis dans le nord de Kalimdor. Je me les gèle. Je déteste le froid qu'il règne ici. Etant donné que les Chapeaux Noirs sont bien implémentés dans les villes du Cartel, il me semble judicieux de commencer par là.

Je me suis également regardé dans un miroir avant de t'écrire cette lettre. Je n'ai plus réellement grand chose à voir avec celui que j'étais pour l'heure. Je suis l'ombre de celui que j'étais. J'ai de la barbe, que je vais entreprendre de faire disparaître. Mon visage est encore plus fin que je ne l'aurais cru possible, un peu comme quand j'étais mourant. J'ai mangé mon premier repas chaud depuis un moment. Même dans l'état brumeux dans lequel je sais que mon esprit a glissé, j'ai pu sentir un petit bonheur simple.

Ma boulangère devrait bientôt pouvoir me rejoindre, elle s'occupe de vendre nos affaires sur Theramore. Je n'ai pas encore de nouvelles de ma petite Mi' ni d'elle, mais tant pis. C'est trop risqué d'en attendre là où je suis.

J'arrive à la fin du papier, et même si j'ai beaucoup d'or, j'aimerais que cela ne se sache pas. Je n'ai pas déboursé une pièce de cuivre pour l'instant, je joue au pauvre erre qui a eu une vie dure ces derniers temps. Quelle ironie. J'espère que tu vas bien. Tu commences à me manquer, je le perçois aussi dans la brume.

Avec les souvenirs de mon affection,

D.S.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyaell
Seconde - Officier
Seconde - Officier
avatar

Messages : 640

Feuille de personnage
Classe: Paladin
Sexe: Femme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: Porté par la vengeance   Ven 3 Aoû - 10:28

Citation :
Theramore le 3ème jour du 8ème mois, de l'an 32



Mon frère,

J'ai bien reçu tes courriers, et j'espère que celui là te parviendra où que tu sois.
J'ai tellement de choses à te raconter.

Herlime, Ivalia, Firiana et moi avons quitté le Serment. Fini la vie militaire. Je pense que tu te douteras des raisons. Me voilà à la vie civile, et... jusque là je ne l'ai jamais été qu'un mois dont tu dois te souvenir, puisque c'est grâce à toi que je le dois.
D'être libre comme le vent est étrange, mais quelque part rafraichissant. Je fais des rencontres, je vais où je veux quand je le veux, j'ai le monde pour moi... et je suis retournée à Theramore, sur le rempart.

Le 1er de ce mois, on s'est retrouvé avec Ceralynde et son compagnon dans un état affolant. Une sorte de peste. Il ne leur restait a priori que peu à vivre, et malgré nos analyses, tant alchimique qu'à l'aide de la Lumière, nous n'avons pas trouvé la cause exacte de leur mal. Herlime et moi avons trouvé comme seule solution de les "tuer", pour les soigner. Nous leur avons administré un poison violent, en espérant détruire le problème en même temps qu'eux-même. Et... ça a marché. Une fois au bord de la mort, nous les avons soigné aussi fort et vite que possible. Ceralynde a repris conscience hier. Son compagnon va un peu mieux qu'elle.
Il semble qu'un médecin du dispensaire d'Hurlevent ait administré un virus à tous ses patients pendant plusieurs semaine, ce qui a provoqué une épidémie de masse.

Quant à nous, nous envisageons de trouver un navire. Herlime pense qu'en remplissant une mission, nous obtiendrons peut-être le droit de garder un bateau plutôt que d'en réclamer la prime. Je crois qu'Ivalia est motivée à l'idée de reprendre ses études et ses recherches. Et moi ça me permettra de continuer à soigner, notamment l'équipage. Une place à bord t'attend ! à toi, mais aussi pour Devda et Miranda. Alors il va falloir nous revenir vite, en un seul morceau.

De mon côté, j'ai mis la main hier sur Aldorey Dillinger, le frère de Vastrosse. Tout est encore très flou dans cette histoire, mais j'ai quelques pistes, et j'espère du coup retrouver rapidement celui qui a voulu m'assassiner.

Nathan va bien, souvent en chasse ces temps ci. Herlime semble retrouver son calme et sa motivation. Ivalia, je crois que le Serment lui manque, mais que l'idée d'avoir un laboratoire et des archives l’intéresse. Whilliam nous a rejoins, enfin, il va de ci, de là. Caodh est réapparu entre deux siestes au soleil. Firiana a suivi Ivalia, elle est d'ailleurs devenue chevalier, et je crois que j'ai aperçu Laeryn hier soir à l'auberge. En revanche, je n'ai aucune nouvelles de Lanniey, venant de lui c'est aussi habituel qu'inquiétant, et, j'espère qu'il donnera des nouvelles à l'un ou à l'autre prochainement.


J'aimerai que tu prennes soin de toi. J'ai l'impression que tu l'oublies un peu parfois. Mais je sais aussi que tu es plus tenace qu'un crocilisque affamé. Je suis heureuse de voir arriver tes lettres et tout autant de voir que tes pensées vont à nous. N'hésite pas à nous prévenir si tu as besoin d'aide.

Ces derniers temps ont été rude pour toi. Pour nous tous. Et je me rappelle une phrase dites par le sénéchal : c'est dans la tourmente qu'on verra si votre famille tient. Ou quelque chose comme ça. Et bien, dans la tourmente, elle tient. Nous avons eu des hauts et des bas, pourtant nous sommes tous dans le cœur des uns et des autres, quand bien même la rage pouvait courir dans nos têtes, ou l'inquiétude, ou même l'impuissance face aux événements qui nous ont tour à tour infligés.

C'est devant une tasse de thé gilnéenne que je t'écris cette lettre, et dans ma tête, vous êtes tous là, à la prendre avec moi. Je t'envoie d'ailleurs un sachet avec quelques feuilles de thé, comme ça tu auras un peu l'impression, le temps de quelques minutes d'être "à la maison". Un foyer étant là où sont les siens, je crois.

Tu me manques, toi et ton pragmatisme, ainsi que ton caractère. Qui est là maintenant pour râler pour le plaisir de râler ? Reviens vite, il me reste un écuyer à martyriser, je te le prêterai bien volontiers !


Je pense à toi, reviens nous vite.

Eyaell.



(Une petite note est accrochée à la lettre.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soltern
Matelot
Matelot
avatar

Messages : 44

Feuille de personnage
Classe: Démoniste
Sexe: Homme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: Porté par la vengeance   Lun 6 Aoû - 21:49

Salut mon vieux, merci pour ton aide. J’ai mis un peu de temps à pouvoir envoyer tout ça, j’ai été assez occupé ces derniers jours.

Voici tout ce que je sais sur les “Chapeaux Noirs”.

Pour commencer, ils ont fait surface il y a une dizaine d’années, sans faire trop de bruits ni quoi que ce soit de réellement remarquable, étant pris pour un culte de vendeurs d’objets arcaniques. Ils ont commencés à faire parler d’eux après la chute du Roi-Liche, ayant rassemblé pendant toutes ces années une bonne petite force armée composée majoritairement d’humains.

On est certains qu’ils ont des réseaux dans les villes de l’Alliance et du cartel gobelin. Aucune certitude pour la Horde, pas vraiment de rumeurs non plus à ce que je sache. Ils ont pleins de liens avec Dalaran et le Kirin Tor même si je n’en sais pas vraiment plus sur le sujet, mis à part le fait qu’ils soient présents en masse sur leurs territoires.

L’objectif qu’ils prétendent avoir est l’asservissement de tous les réprouvés afin de rendre Lordaeron à l’Alliance. Ils ont d’ailleurs un moyen pour les contrôler, ces réprouvés, même si leurs nécromanciens ne sont pas des foudres de guerre. Certains de mes informateurs disent que leur objectif final serait de contrôler quelque chose de “gros”. Quand à savoir ce que c’est, aucune idée pour l’instant.

J’ai découvert une partie de leur hiérarchie également : Le Chapelier Noir ne serait qu’un simple officier, obéissant aux vrais têtes de l’organisation : le Mécène, le Sigilophiliste, le Scripophile et l’Héraldiste.

Je sais où se trouvent le Chapelier Noir et le Mécène : Dans un château en Altérac où le Serment a déjà dû battre en retraite. Evidememnt, ça a pu changer depuis mes informations. Pour l’heure je recherche au nord de Kalimdor le Sigilophiliste, et je pense être sur la bonne piste. On m’a proposé de bosser dans une fouille archéologique qui serait maudite, hantée par des fantômes elfiques et des démons en manteaux noirs.

Il y a aussi un réseau de pillage de ruines elfes est en train de se développer, y a tous les marchands de la région qui réclament des mercenaires pour se protéger de quelques bandes de morts-vivants qui rôderaient dans le coin.

Je vais prévenir Eyaell pour le dernier point. Es-tu au courant de leur départ du Serment pour fonder une sorte d’équipage ? Quoi qu’il en soit, ils seront utiles, s’ils n’ont pas d’autres chats à fouetter.

Je ne vais pas tarder à aller explorer un peu ce chantier d’où personne ne reviendrait.

A bientôt,

François D.S.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soltern
Matelot
Matelot
avatar

Messages : 44

Feuille de personnage
Classe: Démoniste
Sexe: Homme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: Porté par la vengeance   Lun 6 Aoû - 22:03

Eyaell, Herlime, Dame Runetouch,

Je continue mon voyage à la recherche des Chapeaux Noirs. Et je commence à trouver des choses intéressantes. Il est trop risqué que je vous dévoile tout par le biais d’une lettre, mais sachez que j’ai trouvé une piste qui pourrait m’être utile, et dont je ne peux m’occuper.

Voyez-vous, il y a un chantier qu’apparemment l’organisation occupe. Je ne m’étendrais pas réellement sur la chose, je viens d’en faire une longue description au Frère, et l’encre comme le papier me manqueront. Je vais enquêter sur ce chantier d’ici peu.

Quoi qu’il en soit, il y a des morts-vivants ici, et des marchands recrutent des mercenaires pour s’occuper d’eux afin de procéder en toute quiétude à un pillage de ruines elfiques. Des morts-vivants par ici, c’est sans le moindre doute possible le fait de l’organisation. Comme dit, je vais me rendre sur le chantier sur lequel les Chapeaux Noirs ont la main mise.

La revente des objets pourrait nous aider, ou même l’extermination de morts-vivants pourrait me profiter comme une diversion. Les choses ne sont pas encore tout à fait claires de ce point de vue, mais je ne pourrais pas m’en occuper. Une autre chose : J’ai un but bien défini, et celui-ci exige un minimum de discrétion de ma part. Si vous voulez me voir afin d’en apprendre plus, je compte attendre déjà le Frère jusqu’à cette fin de semaine.

Deuxâmes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soltern
Matelot
Matelot
avatar

Messages : 44

Feuille de personnage
Classe: Démoniste
Sexe: Homme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: Porté par la vengeance   Lun 6 Aoû - 23:34

Une lettre, plus ancienne que les autres

Dame Runetouch,

Je suis actuellement en mer, me dirigeant à nouveau vers Kalimdor. Je devrais arriver d’ici quelques jours et cela semble nécessaire au confort de l’équipage me transportant. Ils n’ont pas l’air de m’apprécier.

J’espère que vous allez bien, et que vous vous débrouillez correctement au Serment de la confiance qui règne. Je suis parti précipitamment, mais vous me connaissez assez je pense, mon bon Chevalier, pour savoir que trop de temps avait passé à attendre pour moi.

J’ai des pistes à suivre, et Chromatica va m’aider dans mon entreprise. Nos objectifs sont communs, ce qui m’amène à avoir confiance en elle pour l’instant. Je sais qu’elle me trahira à la première occasion venue si ses objectifs changent, mais je me tiens prêt. Après tout, c’est une relation de travail bien plus habituelle pour moi.

J’ai beaucoup d’informations supplémentaires sur l’organisation du Chapelier Noir, et je pense que vous vous en doutez. Vous êtes intelligente, mon capitaine, cela vous le serez toujours à mes yeux, sauf si vous vous mettez brusquement à conter fleurette à Welton. Je suis désolé par ailleurs si ma lettre ne sonne pas correctement : Je me base sur mes souvenirs de sensations, étant fortement amputé de celles-ci pour l’instant.

J’essaierais d’écrire de temps à autres, si les circonstances me le permettent, et si mon courrier n’est pas brûlé sous prétexte que je suis un traître ou quoi que ce soit de ce genre.

Avec les souvenirs de mon affection,

Votre ancien écuyer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivalia Runetouch
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 131

Feuille de personnage
Classe: Démoniste
Sexe: Femme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: Porté par la vengeance   Sam 11 Aoû - 0:10

Darsin,
Mon seul et unique fils.

Avant tout, pardonne-moi pour le temps que j'ai mis à te répondre: ta lettre m'est parvenu avec du retard et je l'ai reçu il y a quatre jours seulement, quatre jours durant lesquels j'ai été occupée à aménager et préparer le nouveau foyer que notre famille s'est trouvée, loin du Serment de Theramore et de Kalimdor.

Tu dois déjà être au courant de ceci, mais nous avons rendu nos tabards et nos orbes. Herlime, Eyaell et moi avons rompu notre serment pour construire quelque chose qui nous appartienne, qui nous apporte quelque chose et auquel nous ne serions pas soumis. Nous ne sommes pas partis seuls: Firiana, Laeryn, Caodh, Nalmeena et Whiliam nous ont rejoint peu de temps après. Nous avons même trouvé le moyen d'adjoindre Niamh à notre cercle de roublards et d'érudits, et depuis bien d'autres sont venus demander une place en notre sein ; tous me sont sympathiques et utiles pour le moment: ils ne me font pas regretter les Assermentés.

Je t'écris depuis ma cabine du Talandra, la flûte que nous avons récupéré. J'ai encore du mal à me réhabituer à la vie civile: je ne met pied à terre que pour régler nos soucis d'approvisionnement et d'administration et je ne quitte jamais l'uniforme que je me suis constituée ; je suppose qu'il me faudra du temps avant de pouvoir à nouveau profiter des plaisirs du simple citoyen et me promener en ville sans penser à mon travail. Herlime et Eyaell ne semblent pas connaître ce problème, et se sont habitués à leurs nouveaux rôles sans problèmes apparents ; le fait que les affaires que nous avons mené à Baie-du-Butin et Hurlevent se soient bien passées doit justifier ceci. Nous avons fait escale aujourd'hui à Hurlevent et nous resterons là-bas quelques jours encore, tout va bien pour le moment.

Maintenant que j'ai eu l'occasion de te donner des nouvelles de notre famille et de nos nouveaux et anciens proches, je tiens à m'excuser auprès de toi pour ne pas avoir su trouver les mots qui auraient convaincu Idrid de mettre son temps et ses gens à ta disposition et pour t'avoir laissé partir seul et sans soutient à la recherche des assassins de ta fille. Je repense régulièrement à ton départ de notre ancien Ordre et je m'en veux de ne rien avoir trouvé de bon à dire, et je regrette de ne pas avoir cherché à te contacter la première. Cela me pèse, et je tenais à te le dire, bien que ces excuses ne puissent rien changer.

Je peux seulement te conseiller la plus grande prudence si tu dois traiter avec Chromatica, je doute qu'elle ait rejoint ta croisade par pure altruisme ou simple sympathie envers toi. S'il est évident qu'elle n'hésitera pas à te trahir ou à te cacher des informations si cela l'arrange, il l'est tout autant pour moi qu'elle pourrait simplement perdre toute rationalité si jamais son père venait à être mêlé à cette affaire, et nous avions eu à l'époque des soupçons comme quoi cela serait parfaitement possible. Je juge inutile de te mettre en garde contre les Chapeaux Noirs, tu en sais de toute manière plus que moi à leur sujet et tu les as déjà affronté.

Je ne t'en veux pour rien et je n'ai rien à te reprocher ; je lirais toute lettre que tu m'enverras et j'y répondrais dans les plus brefs délais, mais je ne les attendrais pas: je préfère être sans nouvelles de toi et te savoir en sécurité, pour finalement te revoir en vie quand tout sera terminé, que de lire que ces missives pourraient te compromettre et seraient lues avec attention par ceux que tu traques, pour finalement apprendre qu'à cause d'elles ils seraient remontés jusqu'à toi et t'auraient eu.

En attendant ton retour parmi nous je te garde un espace au sein du navire, pour toi et tes affaires. Je patiente jusqu'à notre prochaine rencontre et je me tiens prête à t'aider si jamais tu venais à le demander. D'ici là, porte-toi bien, et puisses-tu réussir dans tout ce que tu entreprendras.

Avec toute mon affection,
Ivalia Runetouch,
Ton ancien chevalier.

P.-S. Il est amusant que tu me parles de Welton, j'ai entendu dire qu'il serait de retour au Serment de Theramore. Notre absence là-bas doit lui rendre Kalimdor plus agréable.

P.-P.-S D'ailleurs, je le reverrais peut-être bientôt. Le Talandra doit partir à terme pour Kalimdor, dès que notre équipage sera prêt à traverser la Grande Mer: il y a toujours de bonnes opportunités sur ce continent, pour des archéologues et marchands ambitieux et volontaires. Les anciens Assermentés seront sans doute peinés de revenir là-bas si vite, mais il faut suivre le profit avant qu'il ne s'envole.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soltern
Matelot
Matelot
avatar

Messages : 44

Feuille de personnage
Classe: Démoniste
Sexe: Homme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: Porté par la vengeance   Mar 14 Aoû - 0:37

Petite soeur,

Recevoir du courrier de votre part me fait du bien, quelque part je crois. Je ne le vois pas directement, c’est subtil. Une hausse de mon moral, légère, mais bel et bien présente. Félicitations pour le bateau et la prise d’indépendance. Je crois.

Je n’ai pas grand chose de plus à dire en ce qui concerne mon côté, j’imagine que vous vous mettez un minimum au courant de ce que je vous dis. Je gratte des informations et j'attends que le Frère vienne me filer un coup de main.

Que dire de plus ? J’écris car j’ai trouvé de quoi le faire et que cela me semblait mieux que de le jeter. J’ai jonglé aujourd’hui pour gagner quelques pièces. Difficile avec ce froid, j’ai les mains gelées. Je crois que je prends quelques risques en amenant mon corps dans des conditions extrêmes par ces températures. J’irais prétexter avoir gagné un peu d’argent pour prendre un repas chaud et dormir au chaud cette nuit.

J’ai consommé tout le thé que tu m’as donné, même en le rationnant. J’ai réussi à visualiser dans ma tête, quelques instants, une de nos réunions autour d’un feu dans les Tarides. Quelle idée saugrenue, un feu par pareille chaleur. Pourquoi pas boire quelque chose de frais au Norfendre ?

Je me force un peu à écrire. J’imagine que ça me fait du bien, que ça m’aide à ne pas oublier qui je suis et qui vous êtes, à ne pas m’abîmer dans les recoins les plus profonds de ma personne et du rôle que je me suis défini. De ne pas être uniquement ma vendetta, mais de garder un oeil sur celui que je suis. J’ai tissé une sorte de cage autour de mon âme afin de préserver mon esprit de ses tourments. Quand je ferme les yeux, je vois celui que tu as connu. Il est enfermé, et je sais que la clé se trouve là où sont mes ennemis. J’en ai un double, en moi évidemment, mais c’est la solution de la lâcheté.

Je ne crois pas être un lâche. Je ne sais pas exactement comment les autres peuvent percevoir mes actions, mais ce que j’ai fait, je l’ai fait par instinct de survie, par volonté de continuer à me battre et par tromperie, majoritairement. Je me bats avec mes propres armes, et même si elles ne sont pas aussi honorables, je ne pense pas qu’elles sont lâches. Et tu sais ce que je pense de l’honneur.

Vous manquez à celui qui est dans ma cage, je le sais. Il aimerait tant être à côté de sa fiancée, en train de bercer sa fille, divaguer avec son Chevalier, ou bien hurler sur l’Ombre car elle se tait. Boire un rhum en plaisantant avec le Frère. Être sur un rempart à contempler le soleil se coucher avec toi.

Deuxâmes


Une petite note accrochée à la lettre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyaell
Seconde - Officier
Seconde - Officier
avatar

Messages : 640

Feuille de personnage
Classe: Paladin
Sexe: Femme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: Porté par la vengeance   Ven 24 Aoû - 19:11

Citation :
Mon frère,

Chacune de tes lettres me rassure. Je sais que tu restes en vie et que tu t'accroches quelque soit ta situation.

Ici c'est calme pour le moment, le Talandra accoste à Theramore pour quelques jours. Le Serment y a fait un grand bal avec un feu d'artifice interminable, je n'avais jamais rien vu de tel. C'était splendide.
J'ai dansé un peu avec Whilliam... il est assez bon danseur pour sauver mes pas maladroits. Mais au prochain bal, il faudra que tu m'en accordes une. Même si c'est pour se marcher sur les pieds.

Avant hier, on s'est occupé de Smogspread. Il a avoué les meurtres de Vastrosse et Iakov et son attaque sur moi. Il est mort après nous avoir attaqué. Seule Nìamh a été blessée gravement, les autres quelques bleus et bosses. Elle a rapidement été prise en charge et va bien mieux. J'ai rendu le corps au Serment. On doit encore l'annoncer à Laelvalia.
Il nous reste à rendre visite à Attrimine Dillinger et régler ça une fois pour toute. Bientôt.

J'essaye de.. mettre de côté aussi un peu ce que je suis, pour réussir à aller jusqu'au bout. Je sais que ça me protégera, je sais que ça vous protégera aussi. Je crois que je comprends, un peu, ce que tu fais. Et tant que tu te préserves au fond de toi et que tu n'oublies pas, je te fais confiance.

Je suis sur le rempart et je pense à toi devant le coucher de soleil. Je t'envoie encore du thé, plus que la dernière fois, et des citrons confits. J'espère que tu les recevras.


Ta petite soeur.

Un colis avec la lettre : Thé, citrons, gants sombres, écharpe, et briquet a amadou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soltern
Matelot
Matelot
avatar

Messages : 44

Feuille de personnage
Classe: Démoniste
Sexe: Homme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: Porté par la vengeance   Sam 15 Sep - 17:29

Citation :
Ma famille,

Je vous écris cette lettre depuis mon nouveau poste. J’ai enfin cessé de briser des pierres, retrouvant un domaine administratif qui me sied plus. Je profite d’un peu de temps libre pour vous écrire. Je gagne plutôt bien ma vie, et le travail me plaît comme vous vous en doutez. Vous savez que je suis un travailleur acharné.

Il fait toujours aussi *gribouillis* par ici, quoi que les conditions de travail soient excellentes. Je vais vous faire parvenir un peu d’or, ça vous aidera certainement. Je pense à vous, est-ce que vous allez bien ? Vous avez des nouvelles de ma petite femme ?

J’ai hâte que le *gribouillis* ici soit fini, que je puisse rentrer à la maison. Je déteste le *gribouillis* d’ici, et puis, si vous me voyiez, ah ! J’ai l’air de rien du tout. Mais vous me connaissez ! J’ai pas besoin de m’étendre avec vous !

Recomptez bien les pièces, normalement il y a 30 or, 09 argent, 32 cuivre.

Impatient de vous revoir et affectueusement,

Loekin Blane


Et joint, se trouvent bel et bien 30 pièces d'or, neuf pièces d'argent et trente deux de cuivre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soltern
Matelot
Matelot
avatar

Messages : 44

Feuille de personnage
Classe: Démoniste
Sexe: Homme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: Porté par la vengeance   Sam 22 Sep - 19:49

Citation :
Bonjour ma vieille Ombre,

Je me fais du mauvais sang pour vous. J’ai appris pour Theramore. Qu’est-ce qu’il se passe ? Vous allez bien ? Tu vas bien ? Tu ne t’es pas sacrifiée stupidement pour rien, hein ? J’arrête de faire mon médecin de bord, d’accord.

Tu t’en sors avec les autres ? J’ai pas eu de réponse après ma dernière lettre. J’espère que vous êtes en vie. Ma femme m’a écrit, elle est rentrée à Hurlevent avec la petite et ma mère ! Vous vous en êtes sortis, hein ? Qui est mort, qui est en vie ?

Réponds moi vite.

Loekin Blane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Porté par la vengeance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Porté par la vengeance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Portée de l'artillerie et ligne de vue
» Pandawa 18x (presentation d'un futur stuff
» Loup solitaire et souvenir de jeunesse
» Stuff panda +-80 Est il bon?
» Sx-Exstassi panda flamiche niveau 111, Prédiction 123

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Talandra :: A BORD DU TALANDRA :: Le Pont du Talandra-
Sauter vers: