Forum de la guilde RP Le Talandra, Navire marchand des mers d'Azeroth, sur le serveur Kirin Tor du MMORPG World of Wacraft.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Moustache

Aller en bas 
AuteurMessage
Ridji la "Moustache"

avatar

Messages : 144

Feuille de personnage
Classe: Démoniste
Sexe: Homme
Peuple: Gnome

MessageSujet: La Moustache   Mar 23 Juil - 9:38

Photo :



Nom : Ridji


Titre/surnom : "La Moustache"


Âge : 42 ans


Physique & Habits: 

Ridji est un gnome de taille moyenne, il a des yeux violets et une chevelure noir corbeau. Son visage est agrémenté d'une longue moustache dont il prend grand soin, cette dernière semble figée, restant perpétuellement brillante et parfaitement entretenue.
Alors que beaucoup de gnomes ont en permanence le sourire aux lèvres, "La Moustache" fait preuve d'une mauvaise humeur pathologique qui se traduit par un faciès lugubre, parcouru par des rictus peu sympathiques.
Actuellement, il a besoin d'une canne pour se déplacer. Sa canne est un bâton de bois ouvragé, où on peut retrouver dessus ses initiales (RJ.M), ainsi qu'un dessin représentant une moustache. L'armure qu'il porte actuellement n'est pas adaptée au combat, c'est une armure marron simple.
De plus, notons que le gnome porte en permanence des lunettes. Ces dernières ont des capacités propres qui peuvent être un vrai atout dans certaine situation.

------------
Taille : 90 cm
Poids : 19 kg
Bijoux: 
Le gnome a en quasi permanence dans sa poche une montre à gousset de technologie gnome. Cette dernière est éraflée par endroit, et semble avoir connu des heures sombres dans son passé. Sur le dessus, on peut lire "Frenon Moustache". Il semble possible d'ouvrir cette montre.

Psychologie: 
Ridji est un être obscur, difficile à cerner. Il est logorrhéique et aime à montrer sa supériorité intellectuelle. Il apprécie déstabiliser, ennuyer et jouer avec les gens qui l'entourent. Il s'amuse à s'inventer des émotions, les jouer et voir les réactions qu'elles produisent sur le milieu qui l'entoure. Il est rare de le voir franc, car pour lui la franchise est une faiblesse dans le monde actuel. 
En effet, il pense que permettre à quelqu'un de le connaitre parfaitement, donnerait les armes nécessaires à cette dernière pour l'anéantir.
Il apporte un grand soin à toujours être libre. La liberté étant une valeur importante pour lui.
Il a du mal à donner sa confiance. Il la donne, d'ailleurs, que très rarement. Par contre, une fois donnée, il est loyal et peut-être dévoué. 





Dernière édition par Ridji la "Moustache" le Mar 21 Jan - 23:29, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ridji la "Moustache"

avatar

Messages : 144

Feuille de personnage
Classe: Démoniste
Sexe: Homme
Peuple: Gnome

MessageSujet: Re: La Moustache   Mar 23 Juil - 9:46

-En attente-


Dernière édition par Ridji la "Moustache" le Mar 21 Jan - 20:35, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ridji la "Moustache"

avatar

Messages : 144

Feuille de personnage
Classe: Démoniste
Sexe: Homme
Peuple: Gnome

MessageSujet: Re: La Moustache   Mar 23 Juil - 9:47

Trait de caractère: Cupidité
Histoire courte, exemple notoire.


“Nous voilà embarqués, nous suivons un grand humain. Il n’est pas physiquement avantagés, il est armuré comme une machine de guerre gnome, et est bizarrement constitué. Est-ce un humain ou un trogg géant des montagnes de Khaz'Modan? AH! Terrible révèlation pour ce peuple de primates dégénérés: C’EST UN HUMAIN! Je répète, parce que vous êtes tous des abrutis notoires: C’EST UN HUMAIN!”

Le gnome se baladait ainsi, entrain de jouer semble-t-il avec ses doigts; partant vers le Nord du Fjord. Ridji regardait de temps à autre sa boussole et continuait ensuite de bougonner. Marmonnant de terribles mots, le tout avec une voix guillerette, dodelinant du cul de façon joyeuse. Et bien sûr, toujours équipé de ses lunettes lui permettant de voir dans la nuit! 

C’est ainsi, qu’après ...BZZZZZZZ... parvint à la Piste des Géants.


--EXPLICATION--
Cet endroit du Fjord (la Piste des Géants) est possédé par les terribles nains de fer électrisés qui font “WARRRRHHH!! Tuez le gnome!” et qui ensuite le poursuivent. Ces terribles choses sont vigilantes à leur territoire et ont ennuyé bien des clampins. Toutefois, aujourd’hui, ces dernières ne sont plus très nombreuses ayant été éliminées par la machine de guerre de l’Alliance et de la Horde. 

--EXPLICATION TERMINEE: vous dormirez moins con!--


Reprenons! C’est, ainsi, après une longue marche que Ridji (varions les plaisirs: évitions les répétitions!) arriva à la Piste des Géants. Bien sûr, le gnome crut voir arriver des nains “normaux" au loin, il se précipita vers eux afin de les détrousser embrasser! 

Quand il s’aperçut de son erreur, il n’eut le temps de contourner, de fuir, d’hurler, de pleurnicher: il se fit attraper. Tout de même, c’est une bêtise tout ça...Tu vois des nains se précipiter vers toi en hurlant et toi, bien sûr, qu’est-ce que tu fais: tu cours vers eux... Gnomement idiot, incroyablement moustachu, indubitablement farfelu et légèrement cupide: Ridji la “Moustache”! 
[Le gnome aura bien entendu réussi à se libérer, et ce, par des moyens peu ragoûtants. Si vous voulez connaitre la fin de cette histoire, je vous laisse lui demander directement.] 





Dernière édition par Ridji la "Moustache" le Mer 20 Nov - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ridji la "Moustache"

avatar

Messages : 144

Feuille de personnage
Classe: Démoniste
Sexe: Homme
Peuple: Gnome

MessageSujet: Re: La Moustache   Jeu 25 Juil - 9:54

Trait de caractère: Tentation et curiosité.
Histoire courte: Comment devenir démoniste?


Les diablotins des flammes sont de drôles créatures à mi-chemin entre la démoniaque magie et l'élémentaire neutralité de la flamme dévorant tout sur son passage sans distinction. Ces petites choses hantaient en meute, un donjon aujourd'hui considéré comme légendaire parmi les aventuriers: le Coeur de Magma. Renouvelant perpétuellement leur population par une obscure magie, ils étaient considérés comme une réelle menace pour la survie des groupes qui les affrontaient.

Zarth, lui, était loin de tout ça... Oh! Oui...Simple diablotin parmi d'autres dans une sombre grotte inconnue de tous ou les élémentaires, côtoyés les bestioles magmatiques, le tout pour garder le trésor d'un sombre con qui les traitait comme des sous-merdes! Ni une, ni deux, épris de son formidable esprit de combativité et de liberté, il discuta de son projet de soulèvement à d'autres diablotins de son gang.

-"Niark? Niarf a niark..."

Oui, il l'eut bien profond dans le "niark" le pauvre Zarth. Car à trop parler, il fut dénoncé par les autres et ainsi conduit auprès du maître. Ce dernier, décida comme punition, non pas de tuer le diablotin...Non, la punition aurait été trop simple... mais de confier sa vie aux autres de la meute... Pourquoi allez-vous me dire?

Réponse simple: donnez à une personne sans le moindre pouvoir le droit divin de vie ou de mort sur une "âme". Vous verrez alors que vous le comblerez et mieux encore, vous lui démontrerez que sa pitoyable existence à un intérêt pour vous, ce qui lui permettra de mieux accepter votre domination et de ne plus répliquer!

La meute décida donc de le renvoyer vers la terre des vivants, là où les démons sont asservis, là où la liberté n'est plus. Comprenez-vous cette punition? Soit, je vous l'explique. Cette meute, non content du droit pharaonique de vie ou de mort, avait une tendance pathologique à aimer la souffrance et la torture. Or, Zarth n'était épris que d'une chose dans sa vie de glandu démoniaque: sa liberté. Liberté, liberté, liberté...

Ils le mirent donc dans une bouteille faite de vitriol noir, il y inscrivirent des runes démoniaques dans un langage démoniaque extrêmement ancien, le tout le liant à jamais à cette bouteille. Ils y inscrivirent son histoire, sa vie, le lieu ou tout ça s'est déroulé afin qu'il se souvienne à jamais d'où il venait puis ils l'envoyèrent vers le haut.

De là, il fut recueilli par une démoniste [de level 1] aussi conne qu'une pomme, ne comprenant rien à l'eredun ancien. Bloqué à la surface, il ne pouvait qu'observer de sa bouteille quand sa démoniste le renvoyait... Peu à peu, cette dernière apprit de nouvelles invocations, bien plus puissantes et Zarth, pauvre petit bout, fit relégué sur une armoire où désespéré il resta longtemps...très longtemps...jusqu'au jour où...un gnome à moustache le vola sur l'étagère.
_________________________________________________________________________


Trentième jour, troisième mois, trente-troisième année ou trente-quatrième...de manière, on s'en tape. La scène se déroule après une situation d'urgence sur le bateau (kraken mélomane). Les personnages en présence sont: Ivalia (capitaine bling-bling), Vael (marchand), Shilz (prêtresse le jour, diablesse la nuit), Edogan (Bibiche le Bouc), Kryst (Bêêêhhh!!), Anémyce (chu! Silence, mais chut!), Ridji la "Moustache" (Comment un être si petit, peut-être aussi lourd?) et plein d'autres qui me pardonneront de les avoir oubliés!

Zarth est bloqué dans sa bouteille, sa bouteille est bloquée sur le lit de Ridji, le lit de Ridji est bloqué sur le Talandra et le Talandra est bloqué à côté de ce continent au combien dépassé: le Norfendre. Maintenant que le contexte est placé, rentrons dans le vif du sujet.

Zarth fut libéré par Ridji sur le pont du Talandra. En effet, ce dernier voulait présenter son nouveau compagnon à ses camarades. En omettant, bien sûr, que Zarth était le fruit d'un vol. A la vue de la créature, Edogan courroucé par cette vision monstrueuse commença à marmonner un psaume; afin de déclencher une tempête de Lumière. Interrompu par la divine Shilz, il ne parvint point à la fin! Zarth, tu es sauvé! 

Enfin...non, pas vraiment...

Car voilà, la terrible, l'impétueuse, la tentaculaire Kryst la Crasse qui sans conversation et malgré les magnifiques yeux ronds du diablotin n'hésita pas une seule seconde! 


Et PAF!

Le diablotin se ramassa un coup de sabot digne d'un cheval de compétition! 


Et PLOUF!

Dans l'eau, le pauvre petit! Le "coeur" lourd, il se remémora sa vie: trahit, asservi, pitoyablement nul... Il se dit alors que la mort ne serait pas si terrible... Oui, mais voilà, le destin est ainsi fait qu'on a toujours une couille dans la chaudière! Et ici, elle se nomme Ivalia. Car notre Capitaine est une démoniste douée et pour elle, réinvoquer un petit Zarth chétif n'est pas une difficulté. Le démon réapparaît donc sur le pont, Ridji se fait gronder pour avoir emmener cette bestiole sans autorisation sur le bateau. Une expertise est demandée, Zarth est confié à Ivalia. A elle, maintenant, de dire si oui ou non, il est possible de le garder sur le Talandra! 

ps: Notons que la bouteille est aussi entre les mains d'Ivalia!
_________________________________________________________________________


Le petit diablotin avait retrouvé sa liberté depuis que Ridji l'avait récupéré dans le laboratoire du bateau. Il se promenait et vagabondait en prenant le soin de, toujours, rester près du gnome boiteux. Oui! Vous avez bien lu! Il est devenu boiteux! En effet, Ridji, fier représentant du peuple gnome n'était plus que l'ombre de lui-même. Ce dernier avait été blessé lors d'une mission, il était ressorti de cette blessure, boiteux, tremblant et diminué de manière plus générale! Il se questionnait, d'ailleurs, ouvertement qu'en à son avenir car si rien ne s'arrangeait, il ne pourrait plus jamais démontrer ses talents de combattants au corps à corps... Doit-on préciser que cette blessure date d'une petite semaine? Nullement, j'en suis sûr car vous, comme moi, nous connaissons la patience du peuple gnome! Enfin, bref!

Depuis le début de cette convalescence forcée, le petit gnome s'était prêté à de longues conversations avec Zarth. Ce dernier avait une tendance pathologique à utiliser les bons mots pour redonner le moral à Ridji. Il ne cessait de le flatter, de l'enorgueillir, de lui faire (re)découvrir toute sa magnificence... Oh! Oui, ce diablotin était un très bon dialogueur et un habile manipulateur. Il avait commencé par planter une graine corrompue dans l'esprit de Ridji, l'avait arrosée en suscitant de la curiosité, l'avait bichonnée en lui montrant un monde composé d'arcanes complexes et intéressantes, et il avait fini par fournir quelques instruments pour continuer la culture de cette jolie fleur.

C'est ainsi, que durant deux journées, on ne remarqua quasiment pas Ridji. Ce dernier était planqué on ne sait où, à lire et éplucher des livres forts peu recommandables qu'il avait pu récupérer dans l'arrière-cour de Cabestan. (la ville où se situe, en ce moment, le Talandra...) Remercions tous en coeur le camarade Strahad Farsan pour ce don, d'ailleurs!

Oh! J'ai écrit trop vite, car il y a bien une chose que les villageois ont pu remarquer...quelques petites éclairs violettes en pleine nuit, suivi d'un bruit de détonation, d'un peu de fumée et d'un cri d'étonnement, ça doit réveiller le voisinage, non?

ps: Ridji a décidé de se couper les cheveux lui-même, le résultat est surprenant.


Dernière édition par Ridji la "Moustache" le Mar 21 Jan - 20:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ridji la "Moustache"

avatar

Messages : 144

Feuille de personnage
Classe: Démoniste
Sexe: Homme
Peuple: Gnome

MessageSujet: Re: La Moustache   Sam 10 Aoû - 14:14

Spoiler:
 

Un tableau est apparu dans le laboratoire:




Dernière édition par Ridji la "Moustache" le Mar 21 Jan - 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ridji la "Moustache"

avatar

Messages : 144

Feuille de personnage
Classe: Démoniste
Sexe: Homme
Peuple: Gnome

MessageSujet: Re: La Moustache   Mar 10 Déc - 11:42

Vous pouvez voir parfois Ridji feuilleter un vieux bouquin à la couverture de cuir, contenant des feuilles défraîchies. Voilà ce qu'il contient:
Ridji Electrolame a écrit:
Chapitre I: Quand Gnomeregan fut détruite.

Je me prénommais Ridji Electrolame. J'étais depuis ma plus tendre enfance, un gnome que je qualifierais de plutôt heureux. J'habitais dans le laboratoire familial avec ma mère et mon père, respectivement Rïk Technoplastron et Anita Moduléation. Je mesurais 90 centimètres, pour 17 ou 18 kilogrammes. J'avais la même couleur de cheveux que ma mère, un noir ébène peu commun, et les yeux de mon père. Il disait lui-même que j'avais les mains de mon oncle et la bouche de mon grand-père. Les joies de l’hérédité. 
C'était avec mon père que j'ai gagné mon "nom": Electrolame. En effet, nous avions conçu une invention digne des meilleurs ingénieurs de Gnomeregan, une lame parcourue par les éclairs. Il m'avait d'ailleurs fait l'honneur de porter notre prototype d'arme lorsqu'il était parti au combat. Mon père était définitivement un gnome bon, qui se battait pour les bonnes choses et qui apportait une joie et une multitude d'histoires bizarres lorsqu'il revenait du combat.
Rïk Technoplastron était un ingénieur admirable et un fier combattant gnome. Il conduisait un des véhicules que nous avions fourni à nos amis pour la Seconde Guerre.
Ma mère, Anita Moduléation était différente, c'était une mage autodidacte qui s'amusait à créer des inventions improbables dans notre laboratoire. Mon père aimait travailler avec elle, c'était l'un de ses fameux "duos" d'ingénieurs gnomes qui fait la fierté de mon peuple. 
Mes derniers souvenirs avec eux étaient remplis de tristesse, l'invasion des troggs dans notre maison, la fuite... Mon père retenant nos poursuivants... Ma mère ne pouvant se décider à laisser mon père là-bas, puis sa demande suppliante m'indiquant qu'il faut survivre, me poussant vers la sortie, me donnant cette fameuse montre. Et pour finir, cette image, celle de ma mère me tournant le dos alors qu'elle partait vers notre laboratoire... 
Je crois que j'y ai laissé mon innocence et ma joie lorsque je lui ai obéi. Oui, avant l'irradiation, avant l'invasion, j'était un gnome heureux, j'avais le sourire aux lèvres et la joie résidait dans mon corps. Puis il y a eu tout ça, et je n'ai plus réussi à faire semblant, la grande majorité de mon peuple a réussi à rester optimiste, positif, joyeux même; pas moi.
Je suis Ridji Electrolame, je suis un gnome seul, j'ai perdu ma famille, cette invasion m'a tout pris. Et maintenant, je dois survivre dans le monde du dessus. Oh! Comme je crains mon avenir.

_________________
Gérant du Laboratoire d'Expérimentation "Moustache".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ridji la "Moustache"

avatar

Messages : 144

Feuille de personnage
Classe: Démoniste
Sexe: Homme
Peuple: Gnome

MessageSujet: Re: La Moustache   Mer 22 Jan - 10:56

Le gnome continua à lire son petit journal.



Ridji dit la \"Moustache" a écrit:
Chapitre 2: Les nains sont de prodigieux créateurs.


-" Bienvenue à Forgefer, je suis le Roi des Nains Barbe-de-Bronze de cette Capitale et dans un esprit de fraternité entre nos deux peuples, j'ai décidé de vous allouer une partie de Forgefer pour vous et votre peuple. Pour les Nains Barbe-de-Bronze, pour les Réfugiés de Gnomeregan, pour l'Alliance."


Voilà le discours qui nous a été fait... Enfin, à quelques mots près, c'est ce genre de discours qu'ils nous ont fait... Et voilà ce que j'ai entendu:


-" Bienvenue à Forgefer. Voilà votre niche, voilà votre Roi, maintenant il est temps de nous aider bande de petits veinards survivants. Armez-vous, continuez à être d'une gaieté éblouissante et sacrifiez-vous pour l'Alliance! "


Parlons-en de notre Roi... Cet idiot de Mekabruti a décidé d'irradier notre peuple, ma famille, mes inventions et notre ville, il a agit comme un enfant et a emmené notre peuple vers son déclin. J'espère qu'il s'en veut, je donnerais tout pour le voir pleurer. Alors certes, mes "frères" ont décidé de le laisser en place et de faire " comme si "... 
" Comme si " tout allait bien, " comme s'ils " n'avaient rien perdu, " comme si " nous étions toujours là-bas. Mais moi, je ne suis pas dans le " comme si ". Moi, je ressens dans ma chaire ce que j'ai perdu, j'ai encore l'odeur de mort qui me hante quand je ferme les yeux, je suis devenu insomniaque et j'ai perdu l'envie de vivre et d'inventer. J'ai tout perdu et je ne l'oublie pas. Certes, je vais continuer à avancer. Certes, je vais faire de mon mieux pour retrouver un bonheur aussi éphémère soit-il. Mais quoi qu'il arrive, je ne pardonnerais jamais, car j'ai été marqué au boulon flamboyant par cette catastrophe. Puissent, mes frères, reconstruire leur vie en suivant celui qui nous a emmené vers cette situation, puissent-ils croire en lui plus que moi, car moi, je n'y crois plus et je pars. Adieu Gnomeregan, adieu mon peuple, adieu mon "nom". Les nains me nomment "Moustache" en rigolant, très bien. Je deviens Ridji dit la "Moustache".

_________________
Gérant du Laboratoire d'Expérimentation "Moustache".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ridji la "Moustache"

avatar

Messages : 144

Feuille de personnage
Classe: Démoniste
Sexe: Homme
Peuple: Gnome

MessageSujet: Re: La Moustache   Sam 8 Fév - 15:56


Un nouveau tableau était apparu dans le laboratoire. 

Spoiler:
 

_________________
Gérant du Laboratoire d'Expérimentation "Moustache".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Moustache   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Moustache
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fiche] La Grosse Moustache.
» La maternelle de Moustache : qui ne connaît pas ce site fabuleux !
» Cuir moustache
» W6 : le retour de la moustache
» Smiley nécron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Talandra :: A BORD DU TALANDRA :: Le Pont du Talandra :: [Biographies]-
Sauter vers: