Forum de la guilde RP Le Talandra, Navire marchand des mers d'Azeroth, sur le serveur Kirin Tor du MMORPG World of Wacraft.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [La vie à bord]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 18 ... 35  Suivant
AuteurMessage
Ransen

avatar

Messages : 24

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
Sexe: Homme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Sam 25 Aoû - 23:16

Ransen passe ses journées a se balader dans Theramore, il passe souvent a l'auberge faire le plein d'alcool, on l'a vu parler avec Eyaell aujourd'hui, mais rien de plus, si ce n'est qu'il campe les remparts de Theramore, écrivant sur un petit carnet de note et marmonnant des mots incompréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lame

avatar

Messages : 339
Localisation : Dans votre dos

Feuille de personnage
Classe: Druide
Sexe: Homme
Peuple: Worgen

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Sam 25 Aoû - 23:35

Citation :
Caodh passe le plus clair de son temps invisible depuis l'arrivée à Theramore. C'est tout juste si on entraperçoit de temps en temps un énorme félin gris se faufiler hors des murs.

Dorian passe le plus clair de son temps à faire le mariolle sur les toits de la ville depuis l'arrivée à Theramore.

Diel passe le plus clair de son temps vautré devant l'âtre de l'auberge depuis l'arrivée à Theramore.


En somme, rien de bien anormal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyaell
Seconde - Officier
Seconde - Officier
avatar

Messages : 640

Feuille de personnage
Classe: Paladin
Sexe: Femme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Mar 28 Aoû - 11:25

Citation :
Nouveau voyage en matinée pour le Talandra.
La prochaine mission aurait lieu dans le nord, à Gilnéas. Du coup, le navire était parti pour Menethil.


Au départ, était attendu les marchands d'Horizon Bleu, qui, en échange d'un petit service (à savoir faire de la publicité pour le Talandra), d'un coup de main pour les manœuvres le long de la traversée, et de quelques pièces pour leurs repas, sauf s'ils avaient pensé à ramener des provisions, bénéficiaient du transport jusqu'à Menethil.
La comtesse de Noblelame était également du voyage si tout se passait comme prévue. Une cabine avait été libérée pour elle.


Eyaell, souriante mais pensive, sera restée discrète, parfois un air nostalgique apparaissant sur son visage, les yeux tournés vers le bleu du ciel.


Dernière édition par Eyaell le Mar 28 Aoû - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shylzouille
Responsable des Enquêtes
Responsable des Enquêtes
avatar

Messages : 730

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Mar 28 Aoû - 12:19

Citation :
Tout c'était passé si vite, je n'avais pas encore eu le temps de repenser à tous les événements de ces derniers jours, fait de rencontres de départs, d'une découverte inattendue, d'une danse qui m'avait fait touner la tête et de promesses prononcées.

" Gilnéas"

S'il y a un endroit ou je n'avais pas envie d'y mettre les pieds à l'heure actuelle c'était bien celui là. Rester calme, faire le vide ... impossible j'étais nerveuse et à fleur de peau. Je connaissais mes points fort mais aussi mes faiblesses et celle là en était une qui fallait que je corrige rapidement.

Je m'activais, ne pouvant pas rester en place, aidais aux tâches, vérifiais les cordages, les voiles. Le départ était pour bientôt.

Væl, Issei et Lyath seraient du voyage du moins jusqu'à Ménéthil.

Je l'avais vu dans son "élément, il me verrait dans le mien, il y verrait une personne sure d'elle, sachant ou elle mettait les pieds, le regard vif et méfiant, presque tendre parfois espiègle ou coquin, un peu comme quand on regarde l'être aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Væl
Sous-officier
Sous-officier
avatar

Messages : 117

Feuille de personnage
Classe: Voleur
Sexe: Homme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Mar 28 Aoû - 12:52

Citation :
C'est de bonne heure ce matin, la mine fatiguée que Væl accompagné de ses deux vendeurs, respectivement Issei et Lyàth, poussèrent un chariot jusqu'à bord. Remerciant le Capitaine et autres officiers de les accueillir jusqu'à Menethil.

Væl mit ce qu'il restait de sa marchandise à disposition de l'équipage en guise de paiement, il y avait là des cordes neuves tressées par Issei, des chemises et autres tissus cousu de la main de Lyàth, ainsi que des flasques de Rhum, du vin, et des alcools exotique de la fabrication d'Issei pour la plupart. Ces derniers plutôt spéciaux, c'est à ceux qui ont l'estomac accroché que Væl les recommanda. Il faut dire que voir un frelon mariner dans sa fiole, ça peut en refroidir plus d'un.

Ainsi, les trois vendeurs ne se firent trop bruyant, allant à leurs occupations si d'aventure on avait besoin d'eux, discutant avec les membres de l'équipage qui viendrait vers eux, pour un renseignement ou tout autre chose.

La traversée terminée, Væl les remercia à nouveau et leur assura que de retour à Hurlevent, il ferait parler du Talandra à son échoppe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shylzouille
Responsable des Enquêtes
Responsable des Enquêtes
avatar

Messages : 730

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Jeu 30 Aoû - 11:45

Citation :
*Deux jours passés à Ménethil, port ou jadis la voil'Noire y était amarrée narguant la belle de sa proue.



Pas de traces des marchands depuis leur arrivée au port, ils ont du repartir pour Hurlevent.

La ville avait changé depuis la grande vague, ses souvenirs ressurgissent peu à peu, un lieu, un regard, un arbre ... et cette taverne ....

Leur contrât n'étant prévu que pour dans une semaine, elle prépare un baluchon, l'enquille sur l'épaule mais avant de prendre le portail si gentiment proposé, elle décide d'aller boire un dernier verre dans cette fameuse taverne.
Un homme adossé sur le coté la siffle, la rouquine ne se retourne même pas mais se crispe lorsque de sa voix rauque teintée de noirceur il la hèle d'un ton sarcastique. *
" Melle Catara veuillez me faire l'honneur de vous approcher je vous prie "
" Va te faire fouttre ... "
Citation :
* lache t-elle entre ses dents *

" Allons allons, feu votre père ne vous a point éduqué ? "

Citation :
* Elle se dirigea vers l'homme, le fusillant du regard *

" Je t'ai déjà dit de ne pas parler du Capitaine ! "

Citation :
Pendant de longues minutes s'en suivent des propos malheureux, des échanges houleux, le ton monte.

" Tu es uniquement en vie parce que je l'ai décidé, tu finiras comme ta catin de mère à mourir seule sur un trottoir comme la batarde que tu es. "

Citation :
* Elle relève violemment son genou, l'homme ayant anticipé saisit sa dague lui porte un coup au visage qu'elle pare de son avant bras.
Ils se défient du regard silencieusement le souffle plus ou moins court. *

" Je veux la carte et je l'aurais "

Citation :
Des mots lourds de sens, il s'éloigne bien vite rejoint par deux armoires à glace laissant seule la rouquine entailladée, qui filera vers Forgefer puis Hurlevent ensuite.


Dernière édition par Shylzouille le Jeu 30 Aoû - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grinda



Messages : 3

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
Sexe: Femme
Peuple: Nain

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Jeu 30 Aoû - 13:25

Citation :
Pas de Doutes Menethil était le port d'attache de la Naine, a peine Le pieds sur le ponton que La cuisiniere disparu dans la ville d'un bon pas le Baluchon sur l'épaule, on put entendre un Peu plus loin Une Acclamation enfantine " Tata Grinda, Tata Grinda!". La Naine ne reparu pas, pourtant dans le port pour qui s'y promennait on pouvait sentir l'Odeur caractéristique de son Fameux ragout proche des heures des repas... à moins que l'odeur n'ai définitivement imprégner l'ensemble des vetements de l'équipage...Ainsi que l'écho de son rire Chaleureux.

On pourra de toute les façon apercevoir la Naine, Marchant vers les Paluns, Souvent acompagnée d'une fillette Naine aux tresses rousses qui ne la quitte pas d'une Botte. La Naine quand a Elle saluera l'équipage si elle en croise un membre, mais préfèrera pour l'heure profiter de sa vie de "famille", Son éternel et large sourire aux Lèvres, bien que contrairement a d'habitude elle évitera tout propos Douteux ou graveleux, la gente masculine ne s'en portera surement que mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krys

avatar

Messages : 104

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
Sexe: Femme
Peuple: Draenei

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Lun 3 Sep - 7:35

Citation :
Moreen s'était faite très discrète, voir quasiment inexistante. La petite rouquine faisait son travail lors des jours en mer - A savoir connaitre la météo - mais s'isolait tout de même dans son antre la plupart du temps, tapie dans son amas de fourrures.
A terre, elle s'en allait de longues heures, voir même des jours entiers, simplement pour aller marcher, parler et écouter le vent. Du moins, c'est ce qu'elle répondra à ceux qui s'y intéresseront un tant soit peu.
Cependant, en ce beau matin, la jeune sorcière des moissons s'est présentée à Menethil dans une armure autre que son habituelle coquille de cuir noir usé.
Elle restera bien mystérieuse quand au moyen d'acquisition de cette tenue qui semble être d'une qualité correcte et surtout bien plus pratique que son ancienne.

_________________
[Ivalia Runetouch]says: Et tu nous as causé deux mois de problèmes et de tourmente, ce que même Krystana n'arrive pas à faire. Et je redis bien: Krystana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martha Cordulia



Messages : 32

Feuille de personnage
Classe: Mage
Sexe: Femme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Mar 4 Sep - 21:49

Citation :
Hannalia Verger aura passé la première nuit dans un bateau de toute sa vie. Pas très à l'aise dans le hamac, elle se sera retourné 3 ou 4 fois dans la nuit, tombée une fois au sol, et aura ronflé pendant tout le long de son sommeil. Comme un ours en hibernation ,rien n'aura déranger la sorcière pendant son sommeil paisible, mais agité.

Le lendemain, elle se sera lever très tôt, avant la majorité de l'équipage ,pour préparer le petit déjeuner. Ne sachant pas où se trouve l'alimentation et les provisions du bateau... elle n'aura finalement rien fait, et se sera recoucher dans son hamac tanguant, rêvant d'un chocolat chaud qu'elle boirai au bord du Talandra, les pieds dans le vide, au dessus de la mer, et le soleil s'étirant de ses rayons à l'horizon, la lueur jaune étincelante parcourant son visage plein de bonhommie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krys

avatar

Messages : 104

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
Sexe: Femme
Peuple: Draenei

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Jeu 6 Sep - 12:07

Citation :
Matinée du départ pour Gilnéas. Moreen était sur le pont depuis l'aube, assise en tailleur, en train de méditer - Ou plutôt d'écouter le vent - afin de prévoir le temps que le navire et son équipage allait rencontrer lors du voyage. La nouvelle fut donnée au capitaine au moment de lever l'encre : Même si le soleil ne pointera que peu son nez - ou ses rayons - le vent sera présent et jouera en faveur des marins.
Nul ne sait si c'est effectivement le temps prévu par la Nature ou si la magie de la Sorcière y est pour quelque chose mais les prévisions seront exactes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shylzouille
Responsable des Enquêtes
Responsable des Enquêtes
avatar

Messages : 730

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Ven 7 Sep - 8:33

Citation :
Le bateau s'éloignait laissant le port dans son dos, elle ne le regardait pas jusqu'à ce qu'elle sente ce mystérieux bout de papier. Après y avoir déposé un bref coup d'oeil elle se tourne vers Ménéthil déjà trop loin et sourit en murmurant quelques mots.



Elle savait qu'il y avait quelques choses dans ce mot mais n'arrivait pas à y mettre le doigt dessus, voilà de quoi lui occuper l'esprit durant la traversée.

De plus elle réfléchissait à l'explication qu'elle devra donner à Eyaell mais pour l'heure le bateau devait rejoindre Gilnéas et malgré les douleurs dans son dos, elle ne rechignait pas à la tache.

_________________
[22:55:55] [Ridji la "Moustache"] dit : S'il vous plait, je serais appréciable.
[13:52:30] [Guilde] [ Nòlmë Salossë] : Ce soir je me fais refaire le fessier par l'ingénieur boite noire Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krys

avatar

Messages : 104

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
Sexe: Femme
Peuple: Draenei

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Ven 7 Sep - 9:07

Citation :
Le groupe séparé en deux, des "Infectés" sauvages en maraude, des Réprouvés sur le pied de guerre... Voilà pourquoi Moreen avait peur de revenir sur sa terre maudite. Tout allait de mal en pis depuis leur arrivé!

La petite rouquine avait donc trouvé refuge dans la cabane à l'autre bout du tunnel, accompagnée de Niahm, Ivalia et Shylz' la blessée. Elle avait bien sur barricadé les entrées à l'aide de ses sarments "vigne-de-fer" mais sa magie n'était pas la plus puissante qu'il soit surtout quand la jeune sorcière paniquait, et de la panique au vu de la situation, elle en était remplie!

Elle passa un bon moment a parler avec le capitaine Caldin via l'émetteur afin de se tenir au courant de leur situation. Les paroles de cette femme eurent le don de redonner un souffle de courage à Moreen, qui se reprit tant bien que mal, consolidant les défenses qu'elle avait monté un peu auparavant et en soignant au mieux Shylz'. Laeryn avait déjà fait un très bon travail et la jeune sorcière n'avait pas énormément de travail a fournir pour assurer la guérison de la seconde rouquine.

Épuisée, il finit par se laisser glisser contre un mur pour trouver un peu de repos, serrant contre elle son émetteur tel une enfant serrerait sa peluche, laissant couler quelques larmes silencieuses le long de ses joues. A son réveil, l'avenir était toujours incertain ...

_________________
[Ivalia Runetouch]says: Et tu nous as causé deux mois de problèmes et de tourmente, ce que même Krystana n'arrive pas à faire. Et je redis bien: Krystana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shylzouille
Responsable des Enquêtes
Responsable des Enquêtes
avatar

Messages : 730

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Sam 8 Sep - 0:35

Citation :
Certains parlent de lumière au bout d'un tunel .... Foutaise !



La mort est sombre, froide elle agit en douce sans un bruit, tapis dans l'ombre fixant sa proie, attendant juste le moment propice. Si elle était une classe, la mort serait voleuse.

Je la sentais roder, me caresser me guider lentement vers elle, le corps baigné de sang, je n'avais pas la force de lutter, de pleurer ou même de prononcer mes derniers mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herlime Caldin
Matelot
Matelot
avatar

Messages : 93

Feuille de personnage
Classe: Voleur
Sexe: Femme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Lun 10 Sep - 20:05

Citation :
Herlime n'avait pas esquissé le moindre geste depuis la première soirée à Gilneas, quoi que, quelques sursauts peut-être. Elle était plongé dans le sommeil comateux qui l'avait emporté suite à la folle course à travers le pays, sa blessure guérissant peu à peu, mais son état ne semblant pas s'améliorer, peut-être était-elle tombée à bout de force, peut-être la blessure était plus grave qu'elle ne le montrait, dans tout les cas ça n'empirait pas, n'étais-ce pas déjà là une bonne nouvelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krys

avatar

Messages : 104

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
Sexe: Femme
Peuple: Draenei

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Mar 11 Sep - 8:47

Citation :
Depuis la mission, Moreen semblait quelque peu différente. Elle regardait les membres de l'équipage avec crainte et respect, n'osant même plus croiser leurs regards et ne parlant que si on lui demandait quelque chose. La petite rouquine venait de prendre conscience d'un fait et cela venait chambouler sa vie à bord.
Ce ne fut pas facile a admettre mais la plupart des gens présents sur le navire marchand et "mercenaire" étaient plus mercenaires que marchands ... Tous étaient des combattants aguerris, des soigneurs aptes a aller sur le champ de bataille et des stratèges compétents. Moreen, pauvre jeune fille égarée, n'était qu'une sorte de paysanne connaissant quelques remèdes de grand-mère et un brin de magie à peine utile pour la troupe.
La mission en Gilnéas l'avait marqué. Personne ne peut dire à l'heure actuelle si c'est en bien ou en mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shylzouille
Responsable des Enquêtes
Responsable des Enquêtes
avatar

Messages : 730

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Mar 11 Sep - 15:35

Citation :
Dans les rues de Hurlevent ....



L'homme adossé à au mur, dévisage la rouquine qui avance dans sa direction.

" 'lors ma jolie, on d'vrait pas s'promner ainsi seule tard la nuit "

Elle ne prend même pas la peine de répondre bien trop dévastée par ce qui vient de se passer et continue son chemin.

Lui, n'étant pas de ceux qui baissent les bras aussi vite, se met en quête de la suivre.

La respiration haletante, elle continue son chemin sans savoir ou elle va passer la nuit.

Il la rattrape sans mal, plaisante avec elle, se veut charmeur.

Elle le menace une première fois mais il ne semble pas la prendre au sérieux. Elle s'arrête net se crispe et le fixe froidement le visage fermé.

Lui, sourit toujours se disant qu'elle n’est qu’une femme après tout et que son "non" est en réalité un "oui" inavoué ... et puis en une fraction de seconde son visage charmeur devient marqué par la douleur, il gémit porte les mains à sa tête. Elle le fixe toujours sans relâche, lui tombe à genou, crie maintenant. Elle ne voyait pas le temps passer et pour lui cette douleur était interminable.

Elle sort de son aveuglement et réalise enfin ce qui se passe. Elle met un terme à son emprise, lui reste prostré.

Il relève le regard … elle a déjà disparu…

Elle fuit, cherche un endroit ou passer la nuit et se roule en boule au pied d’un arbre, son arbre là ou la vie lui était encore douce et agréable.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whiliam Gomawyr

avatar

Messages : 14

Feuille de personnage
Classe: Voleur
Sexe: Homme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Jeu 13 Sep - 11:02

Citation :
Comme à son habitude, Whiliam était déjà à nouveau loin de l'équipage, bien loin.
Il aura passé une petite "annonce" sur le com' du navire :
Citation :
"Je serai absent en partie cette semaine, j'ai des choses à faire comme toujours, mais je dois aussi m'occuper de mon 'élève', je vous dis alors à plus tard, et si jamais vous avez besoin de moi, vous pouvez m'appeler sur le com' que je garde à porté de main".

C'est après ce dernier message qu'il se volatilisa littéralement, ne donnait plus spécialement de nouvelles (du moins pas directement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lame

avatar

Messages : 339
Localisation : Dans votre dos

Feuille de personnage
Classe: Druide
Sexe: Homme
Peuple: Worgen

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Dim 16 Sep - 10:31

Un paquet aura été laissé on ne sait comment (mais, d'où ça vient ça ?) par on ne sait qui (j'ai vu personne entrer pourtant...) devant la porte des quartiers de Herlime, accompagnée d'une lettre scellée.
Spoiler:
 

Citation :
Du coté de Caodh, peu de grandes nouvelles, le druide-félin-à-mi-temps ayant visiblement consacré la quasi-totalité de l'escale à Ménéthil à explorer la région, chasser et "essayer de parler aux arbres", comme il le dit lui-même d'un air amusé.

Le terrain de chasse de Theramore lui étant plus connu, il se sera contenté d'un "petit tour", restant ensuite vers l'auberge, s'occupant en préparant des plantes fraîchement cueillies et bavardant avec qui le voudra.

Citation :
Dorian, la nouvelle ombre du bateau, semble avoir développé un art certain pour esquiver les ordres indirects et passe le plus clair de son temps à soigneusement appliquer le principe "d'être là où les autres ne le cherchent pas". Seul une injonction de Herlime lui fait refaire surface, ou la faim et la soif de temps en temps.

Citation :
Diel, un des désormais nombreux occupants félins du bateau, semble lui appliquer la loi du moindre effort. Maintenant une entente cordiale avec ses autres compagnons chats, il ne devient féroce que lorsqu'il s'agit de défendre son coin préféré devant l'âtre des auberges ou sur certains matelas.



_________________
Lame, l'Ombre parmi les ombres du bateau - alias Caodh (chat-garou et Quartier-Maitre) et Dorian (gamin-mousse aux oreilles pointues)

Envol irrésistible
Lame nue au tranchant ardent
Promesse...


Citation :
01:03:10 [Nìamh]: je suis une femme respectable, mariée, fidèle, et tout le tralala moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krys

avatar

Messages : 104

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
Sexe: Femme
Peuple: Draenei

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Lun 17 Sep - 1:48

La vie peut être très étrange. Les choses changent souvent de manière inattendue, parfois en bien, parfois en mal. Pour Moreen, c'est plutôt en bien.

Ce n'est un secret pour personne qui a eu l'occasion de voir les protagonistes de l'histoire. Le capitaine Caldin et la jeune gilnéene semblent passer énormément de temps ensemble.
Nul ne sait vraiment ce qu'il se passe entres les deux femmes. Elles ont déjà effectué plusieurs sorties ensemble et semble en revenir ravies.
Herlime a commencé a donner des cours d'histoire à la rouquine, afin de combler ses grosses lacunes dues à son isolement derrière le Mur durant sa jeunesse, veillant sur elle et faisant tout ce qu'elle peut pour améliorer le quotidien de la sorcière.
Moreen semble plus sociable, plus heureuse depuis cet étrange rapprochement mais seulement lorsque le capitaine est présent. Loin d'Herlime, elle reste égale à celle que les membres d'équipage connaissent, c'est à dire une femme timide et réservée.

Ce soir là, Moreen a rejoint Théramore à la demande de son capitaine. Presque personne n'a encore eu l'occasion de la voir hormis Herlime. Fatiguée, elle aura très vite trouvée place dans un lit de l'auberge afin de recouvrer ses forces
.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niamh
Matelot
Matelot
avatar

Messages : 171

Feuille de personnage
Classe: Voleur
Sexe: Femme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Mar 18 Sep - 10:35







~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-


Cette fois ce n'était pas les poignets et les chevilles enferrés et entre 4 murs qu'elle vivait la bataille mais bel et bien libre comme l'air.
Ni chaud ni froid, les gens hurlaient, mourraient, bref le quotidien de la vie quoi.

Après un long moment peinard assise a se demander pourquoi elle restait là au lieu de se tirer, jusqu'à ce qu'une brunette vienne lui faire remarquer qu'elle devait se bouger.
Pfff la la, ces gens pressés...

Quitte à être là autant donc s'amuser, et elle prit en chasse les furtifs du coin, de sa façon méthodique, prudente et calculée.
Prévenant les gardes de la venue du groupe, elle les laissa ensuite mener diversion pendant qu'elle tuait proprement d'un coup net rapide et précis, les malheureux hordeux bataillant contre la garde, lui ayant tournée le dos.

Ceci fait elle récupérait ensuite colifichets, monnaies, éléments décoratifs brillants des infortunés cadavres.
Quitte à bosser autant se payer sa prime n'est-ce pas ? Elle repartait donc avec un sacré paquet de babioles qui lui rendaient sa soirée rentable.

Néanmoins, la nuit tournait de plus en plus a l'avantage adverse, et comme chacun sait que les morts ne dépendent plus leur or, le mieux était encore de ne pas l'être.
Un peu avant l'aube, elle prit donc le portail pour Hurlevent, d'un pas tranquille.
Après tout, pourquoi faire comme tout le monde et jeter des HIIIIIII, HAAHAAAAAAA, OUIIIN, alors que ça ne changeait rien ? hmm ?

C'est à Hurlevent qu'elle apparut, marquée malgré ses dires et ses attitudes par les combats. Le sang, la sueur, des estafilades, des marques de coups, les muscles raides et la fatigue s'abattant sur la jeune femme.

Toujours de son pas nonchalant, elle disparut à nouveau dans la foule.




~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-~-


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shylzouille
Responsable des Enquêtes
Responsable des Enquêtes
avatar

Messages : 730

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Mar 18 Sep - 20:32

Il était la devant elle, le rouquin de son cœur comme elle aimait à l’appeler, elle en restait bouche bée. Il en savait plus qu’elle ne l’aurait pensé sur sa vie, Il était au courant de tous les changements qui s’étaient opérés. Il l’avait espionné mais étrangement elle ne lui en voulait pas. Ils s’étaient éloignés afin de pouvoir discuter tranquillement à l’abri des oreilles indiscrètes lorsque l’alerte se fit entendre.

Elle n’avait pas le temps de discuter, il fallait se préparer, elle l’entraîna à l’intérieur de la cité et après une étreinte amicale il repartit, elle le savait ce n’était pas son combat.

Après une course effrénée dans l’enceinte de la cité afin de voir comment tout le monde s’organisait, elle rejoint Herlime sur les remparts et quelques autres, elle ne savait pas leurs noms et elle s’en fouttait l’heure n’était pas aux présentations et encore moins à discuter du bal comme pouvait le faire le type au renard …

Les orcs arrivaient, elle était consciente qu’ils avaient bien plus de force qu’elle, il fallait ruser. Elle esquivait les coups, jouait avec leur esprit afin de les affaiblir pour les achever avec sa dague à peine avaient ils posé un genou au sol. Elle savait que de flirter avec les ombres étaient dangereux pour elle mais qu’importe il était là et il saurait la rassurer lui apporter le réconfort dont elle avait besoin, d’ailleurs … Ou était-il ? Que faisait-il ? Allait-il bien ?
Des questions, qui l’espace d’une seconde, l’ont distraite et elle reçut en guise de réponse un avertissement, le tranchant de l’arme de ce chien d’orc venant entailler sa cuisse.
Un juron lâché entre ses dents et il connu le même sort que les précédents qui s’étaient attaqués à elle.


L’accalmie revint les laissant enfin s’occuper de panser leurs blessures et d’évacuer les morts. Accalmie de courte durée puisqu’Herlime l’envoya au port ou l’alliance était aux prises avec d’autres orcs débarqués par bateau. Les défenseurs engaillardis par les voix de Joriann et de ce blond qu’elle pensait à juste titre être ce fameux Archandre, repoussaient vaillamment les assauts. Elle prit par au combat s’évertuant à appliquer toujours la même méthode qui avait fait ses preuves tout au long de la soirée, jusqu’à ce que dans la mêlée, elle reçoive un mauvais coup lui ouvrant l’arcade sourcilière et la projeta au sol inconsciente.
Elle ouvrit les yeux sur ce journaliste penchée sur elle, elle se releva vaseuse jeta un regard sur le combat qui venait de se terminer, inspecta les personnes autour d’elle le cherchant du regard mais il n’était pas là. Et puis ce fut le noir absolu, elle se retrouva dans ses bras inconscient à nouveau. Alors qu’il l’a conduisait à l’infirmerie, elle le pria de la reposer au sol, le remercia et poursuivit son chemin seule …
Elle croisa Herlime, fit de l’humour pour cacher son état, en proie au doute, une douleur lancinante, elle ne se sentait pas bien.


Et puis elle le vit, elle cru le voir plutôt mais au final c’était ce putain de marchand qui avait débarqué, avec son sourire, ses belles paroles et il était reparti aussitôt la laissant là seule avec ses doutes pour seule compagne.

Elle dormit trois heures pas plus puis sortit de sa chambre silencieusement et alla roder dans la ville.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lame

avatar

Messages : 339
Localisation : Dans votre dos

Feuille de personnage
Classe: Druide
Sexe: Homme
Peuple: Worgen

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Mar 18 Sep - 22:43

C'était allé trop vite. Dans son esprit les images s'entremêlent et se fondent en une brume rouge, comme chaque fois que...

La cité était en alerte depuis quelques temps déjà et voyait les forces de la Horde continuer le avancée inexorable, mais la...

Lorsque tout le monde s'est massé aux remparts, il n'a pas suivi. Il savait que sa force, résidant dans cet énorme lion dont il avait appris à maîtriser la forme, ne lui serait d'aucun secours en haut des murailles.

Aussi avait-il attendu les premiers débordements des défenses tapi dans un coin. Bondissant sans merci sur les orcs osant mettre le pied dans la cité, griffant, mordant, tranchant avant de repartir en embuscade, deux cent cinquante kilos de sauvagerie et d'instinct armés de crocs et griffes effilées... Contre des dizaines de peaux-vertes en cuir et acier. Combat inégal. Il avait encaissé plusieurs chocs, il avait du reculer, rejoindre les autres, bondissant à temps dans le portail sans même prendre le temps de se retransformer. En aurait-il été capable seulement ?

A peine arrivé à Hurlevent, il avait filé en direction de la forêt, loin de la ville, loin des autres... Loin des siens aussi, mais il était en vie, eux aussi, à peu près entiers, c'était l'essentiel. Pour l'heure, il tentait de réfréner l'Autre, de l'oublier, d'oublier le carnage et le goût du sang entre ses crocs. Il courrait. Infatigable. Attendant l'aube, attendant d'avoir retrouvé son calme.




Citation :
(ceci vaudra pour les quelques jours à venir) Depuis la retraite précipitée de Theramore, Caodh se fait légèrement moins communicatif, plus silencieux, plus... renfermé ? D'ordinaire joyeux compagnon et plutôt bien vivant, le druide passe désormais le plus clair de son temps à tourner en rond entre les murs de Stormwind (quand il ne disparaît tout simplement pas ailleurs).
Il ne dormira pas à bord, contrairement à son habitude.

Citation :
Dorian lui aura accueilli le déménagement impromptu et subit sans trop broncher, ça ne semble lui faire ni chaud ni froid... la seule chose qui l'embête un peu dans tous ça est de voir que certains (et en particulier son capitaine) semblent rudement affectés par la chute de la ville. S'étant sorti indemne de la retraite forcée, il se sera éclipsé dans les rues de Stormwind ... après s'être tout de même assuré qu'il n'était pas absolument indispensable à l'équipage, ce qui est en soit une amélioration remarquable.

_________________
Lame, l'Ombre parmi les ombres du bateau - alias Caodh (chat-garou et Quartier-Maitre) et Dorian (gamin-mousse aux oreilles pointues)

Envol irrésistible
Lame nue au tranchant ardent
Promesse...


Citation :
01:03:10 [Nìamh]: je suis une femme respectable, mariée, fidèle, et tout le tralala moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krys

avatar

Messages : 104

Feuille de personnage
Classe: Guerrier
Sexe: Femme
Peuple: Draenei

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Mer 19 Sep - 8:42

Retournée le soir même sur les lieux de la bataille en compagnie de Shylz', les deux rouquines ne purent que constater l'horreur qui reignait sur ce qui fût jadis la belle cité de Theramore.
Il ne restait plus rien de ce qui était il y a peu la plus belle ville que Moreen ai eu l'occasion de voir.

Après quelques recherches aléatoires, les deux membres d'équipage eurent l'immense soulagement de trouver le corps meurtri d'Herlime. Armure mise en pièce et peau brûlée par l'arcane de la bombe mais, et ce n'était pas rien, en vie !

Repliées sur une des nombreuses îles entourant l'ancien port, les trois naufragées s'installèrent pour y passer la nuit. Shylz' alluma un feu avec les débris qu'elle put trouver alentours qui ne manquaient pas. Elle s'occupa ensuite des soins préliminaires sur le capitaine tandis que Moreen s'occupait de faire des aller retour entre le port et l'îlot à la nage, esquivant les débris et les cadavres, traînant un radeau de fortune sur lequel elle faisait passer des marchandises pour les garder au sec.

Shylz' ne tarda pas a s'endormir au coin du feu, épuisée par son intense journée. Moreen l'était tout autant mais puisa dans ses dernières forces afin de soigner / protéger son capitaine blessé, lui fabriquant de manière habile et dégourdie un sac de couchage en toile et réussissant même a faire de l'eau douce (pas forcement bonne) avec un système ingénieux.
Une fois son capitaine en sécurité, elle finit par s'écrouler à son tour, comme une masse. Elle ne se réveillera qu'aux premières lueurs de l'Aube.



... To be continued ...




Dernière édition par Moreen le Dim 23 Sep - 9:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whiliam Gomawyr

avatar

Messages : 14

Feuille de personnage
Classe: Voleur
Sexe: Homme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Jeu 20 Sep - 6:27

Whiliam avait déjà disparue, le jour même de son arrivée à Theramore. Et comme à son habitude, aucun messages ou autre à l'intention de l'équipage -ni Shylzana ni Eyaell au passage-.

Il était tard, et ce dernier savait ce qui allait se passer, c'est peut-être pour cela qu'il prit la fuite, ou bien.. était-il partie faire les choses de son côté ? En savait-il un peu plus que les autres sur ce qu'il se passait ? Bonne question, il n'avait rien dit à personne, et cette disparition subite pouvait paraitre pour de la lâcheté très certainement.

Des nouvelles de Whiliam ? Personne n'en avait, et faut-il de toute manière préciser que personne ne devait s'en préoccuper, la préparation pour la grande bataille de Theramore..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyaell
Seconde - Officier
Seconde - Officier
avatar

Messages : 640

Feuille de personnage
Classe: Paladin
Sexe: Femme
Peuple: Humain

MessageSujet: Re: [La vie à bord]   Jeu 20 Sep - 8:53

L'attente.

Ça faisait quelques jours qu'Eyaell et les siens étaient arrivés à Theramore, après l'avertissement inquiet d'Hannalia.

Ils attendaient les orcs.

Dans la taverne si famillière de Theramore, en compagnie de Lillian la tavernière, ils y avaient retrouvé Joriann, Archandre, Darlya, Deanon, Guenièvre, Tæhor...
Et bien d'autres encore venus pour défendre la cité.

En haut du rempart, Eyaell observait le marécage.
Ce n'était pas la première fois que la ville allait subir un assaut, mais cette fois, elle semblait moins préparée. Pas d'elfes ou de nains pour prêter main-forte.

Discussion un peu houleuse avec Herlime, ça devenait presque une tradition entre elles-deux. Eyaell se demandait si c'était pas leur façon de se dire "je tiens à toi, je ferai attention, je serai là encore demain" chacun a leur manière.
La discussion ne changeait rien : la jeune paladine aussi inquiète, la furtive aussi détachée. Elles savaient néanmoins que chacune tenait à la ville et à ses habitants, mais que les priorités étaient tournées vers les familles.

Malgré les mises en garde de Marlyss, Eyaell, hormis cela, ne chercha pas à retenir son amie. Elle savait que c'était dans la liberté que celle-ci vivait. Elle avait entendu ce qu'elle avait à dire, ça lui suffisait, la suite dépendait de la volonté du capitaine.

Enfin les premières clameurs s'élevèrent : les orcs ! les orcs attaquent !

Les navires de la horde au loin encore affrontaient les navire de l'alliance, et les premiers éclaireurs ennemis venaient jusqu'au rempart.
Aussitôt, ordre fut donné de fermer les portes, armer les canons et les balistes. De se tenir prêt au combat, armes au poing, derrière les créneaux.
Les civils commencèrent à être évacués sur Hurlevent. Les femmes et les enfants d'abord.
Le début, grâce aux exercices pratiqués régulièrement, fut relativement calme.
Les caisses d'objets précieux, les archives, le trésor de la ville, furent soigneusement préparées à l'évacuation, témoins de l'histoire de la ville et de ses habitants.

Et puis... les navires aux voiles sombres réussirent à passer, attaquant le port de leurs rangés de canons. Le tour de guet sud-est fut ébranlée, mais les présents, sur le port répliquèrent fracassant la coque, puis un mat.. mais les navires devenaient toujours plus nombreux...

Sur les remparts et aux portes, les combats s'engageaient avec les troupes orcs ou les sapeurs gobelins. Dans la ville, quelques furtifs avaient finis par passer, qu'il fallu chasser.

Et avec tout ça... les premiers blessés.

Ça, c'était le domaine d'Eyaell, et la jeune femme entra d'un pas décidé dans la citadelle.
On en était plus à finasser sur les droits et les passe-droits. Toutes les bonnes volontés étaient admises. Eyaell avait travaillé plus d'un an ici, elle connaissait l'infirmerie comme sa poche, voir même mieux, et c'est sans problème qu'on la laissa regagner ce qui a été presque sa demeure a une époque, au vue des longues heures passer là à soulager les blessures et veiller les blessés.

Certains médecins ou infirmiers étaient là depuis peu de temps, la guerre n'était encore pour eux que les racontars des vieux soldats aux veillés. Quelques visages apeurés, inquiets, tourmentés, se tournaient alors vers les plus âgés et plus expérimentés.

Le silence se fit un instant, quand un boulet de canon explosa non loin, laissant percevoir même à travers les épais murs de la citadelle le bruit assourdie de l'explosion.

-Bien. Vous et vous, installez une deuxième infirmerie aux dortoirs. Il y aura bientôt trop de monde pour que l'infirmerie contienne tout le monde.
Prenez une des caisses de matériel avec vous.
Hmm.. vous restez là avec moi. Les autres prenez des brancards, soignez les blessés légers sur place, faites ramener les blessés lourds ici.

Les soigneurs avaient généralement cette discipline que l'on acquiert souvent en travaillant sans arrêt dans l'urgence, et chacun trouva vite sa place.

Et puis...

Ils arrivèrent. Un, puis deux, puis 10 et 20... on finissait par ne plus les compter.
Des soldats hurlant, des gens terrifiés. Du sang, beaucoup de sang, trop de sang.
Des pleurs, de la haine, de la colère, de la douleur de la souffrance.

Les cris qui ne s'arrêtent plus... ou le silence suivant presque pire encore.

Os cassés, entrailles déchirées, les oreilles saignantes et sourdes, les mains essayant de retenir les flots écarlates. Les armures enfoncées, les cuirs déchirés...

Ca ne s'arrêtait plus. Ca ne s'arrêtait plus...

Eyaell comme tous les autres, cherchait à aller plus vite, plus vite encore. En sauver le plus possible.
Des bandages, des garrots, des compresses, un mot par ci ou par là, et la Lumière des prêtres et des paladins, et efflorescence des druides, les murmures des prières et des incantations.

La nuit passait, l'épuisement gagnait. Et puis ce fut évident. Il y en avait vraiment trop.

ON EVACUE ! Allez chercher un mage ! Un portail ! VITE !

3 heures du matin avait sonné, la plupart des civils avaient pris un portail, il en restait encore.
Un mage arriva en courant devant l'infirmerie, et commença a incanter. Attrapant brancards, portant, soutenant, chacun passa le portail.

A hurlevent, il déversait un flot de Theramoriens sans fin.

Les blessés et les médecins furent amenés à la cathédrale, là où, déjà les Lumineux et le personnel médical de la ville venaient en renfort.

Eyaell poursuivit jusqu'à voir trouble... et finit, quelques heures après l'aube, par s'écrouler dans un coin, sans force.




Dernière édition par Eyaell le Jeu 20 Sep - 10:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [La vie à bord]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[La vie à bord]
Revenir en haut 
Page 2 sur 35Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 18 ... 35  Suivant
 Sujets similaires
-
» journal de bord d'un jeune cpt
» [Blog] Poésie: "Au bord du lac" signé à la plume de TS
» Stalingrad la bataille au bord du gouffre (Jean Lopez)
» Carnet de bord de kiki
» Tableau de bord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Talandra :: A BORD DU TALANDRA :: Le Pont du Talandra-
Sauter vers: